Article écrit par Gabriel, stagiaire de 3ème

Titre: Rats

Auteur: David Fermer

Genre: Science-Fiction

 

couv rats

Dans le futur, quand un politique a de sombre dessein en tête pour nourrir la population humaine qui ne cesse d’augmenter, un malheur écologique est vite arrivé. Des savants ont découvert une hormone produite par la mer qui permettrait de décupler la taille des poissons et d’accélérer leur cycle de reproduction. Parfait pour des industriels sans scrupules qui cherchent sans cesse plus de ressources à exploiter. Le problème, c’est que les poissons ne seront pas les seuls à en profiter…

Daniel un adolescent vivant sur une petite île éloigné du pays, aime faire de temps en temps une petite promenade nocturne sur les dunes de  la plage quand, une nuit il découvre un étrange trafic : trois hommes sortent des tonneaux d’un canot venu du continent. Que contiennent ces tonneaux ? Qui sont ces hommes ? Pourquoi en pleine nuit ? Daniel décide de les suivre. Une fois sur place, il voit les hommes déverser le liquide d’un des tonneaux dans un grand bac, sitôt ont-ils commencé de le verser qu’un liquide identique coule d’un tuyau à proximité de Daniel. Il voit alors se précipiter  une douzaine de rats géants (le plus petit était de la taille son avant-bras) sous le tuyau pour boire le liquide. Daniel se retire lentement…

Le lendemain, on apprend au journal de 8 heures qu’une vieille dame a été tuée, sauvagement déchiquetée. Daniel ne peut s’empêcher de penser aux rats qu’il a vus la veille. Se pourrait-il qu’il y ait un lien ? Daniel décide de mener l’enquête !

Mon avis :

Un roman très attractif axé sur l’écologie qui nous transporte dans le futur où l’ambition de certains outrepasse les limites, au point de s’exposer à la révolte d’animaux que nous chassons et tuons depuis tout temps. David Fermer nous fait vivre avec ses héros et nous fait frissonner tandis que les rats se rapprochent petit à petit, nous ne pouvons plus nous arrêter de lire ce roman et continuons donc avec plaisir la lecture de cette aventure  qui suscite de profondes réflexions sur les savants. Si on les croit sur parole, jusqu’où nous mèneront-ils ?

Gabriel