Titre: Le Fils de l'Ursari

Auteur: Xavier-Laurent Petit

Editeur: Ecole des Loisirs

270 p.

9782211230070FS

Dans la famille de Ciprian, on est "ursari" de père en fils, c'est-à-dire qu'on dresse les ours. Alors que leur voiture a rendu l'âme et que, indésirables, ils sont sommés de quitter leur petite ville en Roumanie, Daddu, le père, se voit proposer par deux individus mafieux de partir pour Paris. Arrivés sur place, Daddu, sa femme, et leurs enfants, Dimetriu, Ciprian, et Vera vont devoir "travailler" pour les rembourser et accepter des conditions de vie misérables, bien différentes de celles qu'ils s'étaient imaginées en venant en France. Ciprian, au risque de déclencher le courroux de ses exploiteurs, va se découvrir une passion pour les échecs qui va l'amener à négliger son "travail". Décelant chez lui d'étonnantes capacités à apprendre rapidement, des Français vont le prendre sous leur aile, ce qui ne sera pas une mince affaire.

Un très bon roman qui décrit la dureté des conditions de vie des minorités tsiganes, et dans leur terre d'origine, et sur leur terre d'exil. Xavier-Laurent Petit nous offre une belle histoire où drame, humour et espoir se côtoient. Grâce aux nombreux chapitres relativement court et à un style bien adapté aux situations et à la psychologie des personnages, les lecteurs, jeunes et moins jeunes, parviendront à bien comprendre la vie de ceux que l'on a pris l'habitude d'appeler "Roms", un terme qui, à aucun moment, n'est employé dans ce roman.