Titre : La révolte des personnages

Auteur : Glawdys Constant (texte) / Kristel Azur (illustrations)

Genre : conte / détournement de conte

16db9b88d9515580a78d5965b066ac2d_L

 

La trame principale de ce conte est la suivante : une princesse attend, dans le château où elle vit, la venue de son prince. Avec l’aide d’une vieille fée, Jacques, un meunier sans le sou, se rendra au château pour un bal donné à l’occasion de l’anniversaire de la princesse, jour où il est dit que ce sera également le jour de ses fiançailles. Jacques ne sera pas obligé de quitter le bal à minuit, mais il devra récupérer un anneau dans la bouche du cerf en marbre de la fontaine du château. En échange, la vieille fée le comblera au-delà de ses espérances.

L’avis du libraire :

Ce qu’il faut savoir d’emblée, c’est que cette histoire n’est pas du tout celle qu’avait prévu d’écrire l’auteur au départ.

Pour ceux qui connaissent, ce conte rappellera la pièce de Luigi Pirandello, Six personnages en quête d’auteur. En effet, dans ce conte, l’auteur est un personnage à part entière. Dès les premières lignes, son intention d’écrire un conte selon son inspiration et son imagination va tourner court : la princesse va se montrer capricieuse et très réticente au projet de l’auteur la concernant, et les autres personnages auront également leurs propres revendications et doléances à soumettre à l’auteur.

Ce conte présente deux jeux littéraires qui sont magnifiquement et habilement combinés : le détournement et l’irruption des personnages qui se présentent comme des êtres réels, qui manifestent leurs désirs, leurs humeurs (comme la chaumière qui récuse les termes péjoratifs que lui attribue l’auteur), qui exigent d’être maîtres de leur destin (comme la princesse par exemple).

On prend beaucoup de plaisir à lire ce conte accessible aux enfants à partir de 7-8 ans, exploitable également en classe de français au collège. Les illustrations aux teintes pastel s’allient parfaitement à la tonalité globale du texte, ce qui donne un objet cohérent et agréable à tenir entre ses mains.